De quelle manière s'utilise-t-elle ?

04.11 2018
Image De quelle manière s'utilise-t-elle ?

Connu pour ses vertus dans la santé et dans le traitement de différentes maladies, l'onagre est une plante très sollicitée dans le domaine de la phytothérapie.

Elle trouve aussi sa place dans les jardins et même en intérieur en tant que plante ornementale. Mais elle est de plus en plus exploitée pour ses bienfaits sur la santé. Dans cet article, trouvez différentes astuces qui vous aideront à utiliser l'onagre dans des finalités sanitaires.

Utilisation interne

L'huile extraire de l'onagre agit efficacement dans le traitement des complications endocriniennes, c'est-à-dire des troubles liés au dysfonctionnement des hormones sécrétées par les glandes endocrines comme la thyroïdie.

  • Elle peut également traiter les troubles de la menstruation chez les femmes.
  • Elle peut aussi atténuer les troubles liés aux complications rencontrées durant la phase de ménopause.
  • En usage interne, l'huile d'onagre est généralement prise de préférence avant les repas.

On peut également utiliser les feuilles et les racines en les faisant bouillir dans l'eau ou en infusion. La racine cuite à l'eau peut aussi être consommée. Les principes actifs sont toujours conservés, quelle que soit la mode de préparation.

Utilisation externe

En usage externe, l'huile d'onagre devrait être utilisée sous forme de crème, par application directe sur la partie à soigner.

  • L'huile extraite de l'onagre a la faculté de traiter l'eczéma ainsi que plusieurs autres inflammations cutanées telles que l'acné et le psoriasis.
  • Elle joue le rôle d'analgésiant sur les douleurs des articulations et des varices. Le mode d'emploi est tout à fait simple : il suffit juste d'appliquer l'huile d'onagre sur les parties infectées ou sur les parties douloureuses. Il faut tout de même noter que pour plus de résultats, il faut une application d'au moins deux fois par jour. L'application doit se faire au réveil et avant d'aller au lit.
  • Pour ce faire, masser délicatement les zones à traiter, le temps qu'il faut pour que les principes actifs de l'huile puissent pénétrer dans la peau.

Dans les jours qui suivent les premières applications, les inflammations disparaîtront progressivement, et les douleurs s'atténueront. Vous retrouverez progressivement votre forme.

Posologie de l'onagre

Pour utiliser l'onagre en phytothérapie, il faut veiller à en faire bon usage au risque d'avoir des complications.

  • Des indications sont à observer et les doses prescrites sont à respecter : par voie orale, il est recommandé de ne pas dépasser l'équivalent de 4 g par jour d'huile d'onagre, ceci pour éviter les risques d'effets secondaires.
  • Pour l'usage externe, il ne faut pas dépasser un dosage de 10 gouttes d'huile par jour, si la zone infectée concerne le visage ou autre partie sensible du corps. Sinon, vous pouvez aller jusqu'à 15 gouttes par jour.

Si l'onagre est utilisé sous forme de tisane, il faut que les feuilles soient préalablement séchées. Prendre alors 3 g de feuilles, de tiges ou de racines séchées, et les faire infuser dans une tasse l'eau bouillante. Votre tisane est ainsi prête pour guérir le rhume et les problèmes respiratoires.